Lola lit « Ne lâche pas ma main »

J’avais très envie de lire ce roman de Michel Bussi. Après Un avion sans elle et N’oublier jamais, je m’attendais à me régaler sur les plages de mes vacances avec Ne lâche pas ma main.

unavion bussi bussimain

Que nenni ! Et je vais même avouer qu’à un moment, de lassitude, j’ai lu la fin ! Bon pour ma défense, après avoir lu la fin, j’ai repris le cours normal de ma lecture. Bizarre, non ? C’est la première fois que je fais un truc pareil. D’ordinaire, quand un livre ne me plait pas, je n’ai aucune envie d’en connaître la fin. J’en conclu donc que ce roman m’a plu MAIS je l’ai trouvé longuet… Pourtant, tout est fait pour tenir le lecteur en haleine, une intrigue bien ficelée, des rebondissements en cascade, des incertitudes, des fausses pistes… Et pourtant, au bout d’un moment je me suis ennuyée.

La Réunion – Un hôtel de luxe – Un couple idéal (beaux, sympa, joli petite fille) La femme monte chercher un truc dans la chambre et ne redescend pas. La police arrive, le mari a un comportement bizarre et disparaît à son tour avec la fillette de 6 ans. Course poursuite dans l’île et fin à l’américaine.

J’avais déjà eu un petit souci avec N’oublier jamais, un moment où je décroche. Décidément, on dirait que les fins de Bussi et moi, ça ne marche pas ! Mais je vais quand même persister et lire dès que possible « Nymphéas noirs« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s