Lola lit « tangente vers l’est »

maylisdekerangal

Un tout petit bouquin de 128 pages de la densité d’un pavé. La rencontre, dans le Transsibérien (9288 km entre Moscou et Vladivostok), d’Hélène, une française qui quitte le pays de son amant et d’Aliocha, un jeune conscrit russe tenté par la désertion. Il lui demande de l’aider, elle le cache dans sa cabine. Ils vont traverser le pays côte à côte, silencieusement. J’ai aimé ce voyage, j’ai aimé les mots de Maylis de Kerangal, je me suis attachée à ses personnages, j’ai eu peur pour eux, j’ai attendu le dénouement avec fébrilité et espoir. A lire !

Tangente vers l’est de Maylis de Kérangal 2012

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s