Lola lit « La cuisinière d’Himmler »

Non non, rassurez-vous, ce livre n’est pas un énième témoignage !

himmler

Truculent, c’est l’adjectif que l’on trouve dans le résumé de ce roman et on n’est pas déçu. C’est drôle, haut en couleur, vif, cocasse, fantasque, non-conformiste, picaresque et hardi.

Rose, une centenaire (et oui, il va falloir s’y faire, 20452 en 2014 et il y en a de plus en plus, 1000 par an depuis 2010, lire ici) qui ne supporte pas que les gens se plaignent, aime Mickael Jackson jeune « à son meilleur, quand il avait une vraie voix d’enfant pur et pas encore de castrat glorieux », dit de l’Histoire que c’est « une chienne, une saloperie qui lui a tout pris », a traversé « le siècle des assassins » et veut écrire ses mémoires.

Elle en a croisé des gens, personnages célèbres, des monstres et des anges. Certains l’ont fait souffrir, d’autres l’ont aimée. Elle en a traversé des épreuves, subi des horreurs mais s’est toujours relevée. Ce qui lui a permis de survivre est un sentiment pas très noble, la vengeance ! Un plat que Rose savoure froid et qui lui redonne des forces.

Un roman assurément drôle, dont l’écriture est plaisante et simple, une lecture très agréable.


http://www.lejdd.fr/Culture/Livres/Actualite/Franz-Olivier-Giesbert-auteur-de-La-Cuisiniere-d-Himmler-604565

http://www.paris-premiere.fr/emission-ca_balance_a_paris/videos/11293374-la_cuisiniere_d_himmler_de_franz_olivier_giesbert.html

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s