Lola regarde « Effroyables jardins »

effroyablesjardinsaffiche

Dans les années 50, Jacques fait le clown dans une fête de village à la grande honte de son fils de 14 ans qui trouve son père ridicule. André, le meilleur ami de Jacques, lui explique pourquoi…

L’histoire commence à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Jacques et André font sauter un poste d’aiguillage,  acte de résistance dérisoire pour les beaux yeux de la jolie Louise.   Malheureusement, les allemands désignent 4 otages. André, Jacques, Thierry et Emile sont donc jetés au fond d’un trou et seront fusillés si les coupables ne se dénoncent pas. Les heures passent, les 4 hommes ont peur, se déchirent, se soutiennent. Lâcheté, culpabilité, bravoure, fraternité, amertume, amitié…  Un concentré d’émotions et de sentiments.

dansletrou

Thierry (Thierry Lhermitte – Emile (Benoit Magimel) – Jacques (Jacques Villeret) – André (André Dussollier)

Un film magnifique où les acteurs sont formidables ; le très regretté Villeret, toujours aussi juste, Dussollier épatant comme d’hab et Benoit Magimel, excellent. Je n’aime pas trop Lhermitte mais là, je dois dire que je l’ai trouvé à sa place.  

« Simple, touchant, plein d’humanité et de tendresse » avait écrit Studio à la sortie du film en 2003, il n’y a rien à ajouter…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s