Lola lit Peste et choléra

pesteetcholera

On en croise du beau monde dans ce livre, Rimbaud, Baudelaire, Doumer, Miro, Céline, Michelin…

Et Pasteur évidemment puisqu’il s’agit de la vie mouvementée de Yersin, un  »pasteurien », découvreur de la peste, savant, voyageur, aventurier, explorateur. Il s’est intéressé et a étudié tellement de choses que c’en est limite suspect : médecine, météorologie, agronomie, astronomie, mathématiques, physique, horticulture, ornithologie, chimie, bactériologie, zoologie, agriculture, arboriculture, élevage, embryologie, …

Mais où a-t-il trouvé le temps de faire tout ça ?

Moi qui peine à organiser ma vie de mère et de femme ! C’est un peu trop riche pour moi peut-être, le contenu est assez intéressant quoique suspect par cette profusion et l’écriture est limite pénible. Il y a des passages que j’ai dû relire plusieurs fois tant la construction des phrases est fantaisiste, le style brouillon, et l’accumulation de références, personnalités, lieux, événements connus m’a parfois gênée. J’ai souvent failli abandonner mais j’y suis retournée parce que ce livre raconte une vie bougrement trépidante.

Peste et choléra de Patrick Deville, écrivain français né en 1957

-sortie du roman 23/08/12-

-http://www.franceinter.fr/personne-patrick-deville

-http://www.lefigaro.fr/livres/2012/09/07/03005-20120907ARTFIG00645-patrick-deville-le-monde-lui-appartient.php

-http://www.lexpress.fr/culture/livre/peste-cholera-par-patrick-deville_1140572.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s