06:41

06H41 JPB06:41 c’est l’horaire matinal du train Troyes-Paris dans lequel montent Cécile Duffaut et Philippe Leduc. A 20 ans, ils ont eu une aventure, qui n’a pas duré longtemps et qui s’est très mal terminée, assez mal pour que plus de 20 ans après, assis côte à côte dans ce train, ils fassent mine de ne pas se reconnaître. Pendant le voyage (arrivée gare de l’Est prévue à 08:15), ils vont s’ignorer mais dans ce lourd silence, ils refont le chemin de leur vie, de leur rencontre, de leur rupture. Chacun se demandant si l’autre l’a reconnu.

Ce roman m’a tout particulièrement plu :                                                        1= j’adore l’atmosphère qui règne dans les trains,                                                               2= je suis sensible aux thèmes abordés ici : ce que les événements petits ou grands, importants ou ordinaires font de nous, comment on se construit ou déconstruit, l’importance des moindres choix que nous faisons, l’irruption du passé dans notre vie…

A qui ce n’est pas arrivé de reconnaître quelqu’un dans le train et de se cacher brusquement derrière son bouquin ? De se baisser tout aussi brusquement pour relacer ses chaussures dans le bus ? De faire demi-tour dans la rue ?

Et à qui ce n’est pas déjà arrivé de reconnaître, dans le train, quelqu’un QUI brusquement se cache dans son bouquin ? Qui se baisse dans le bus pour relacer ses chaussures ? Qui fait demi-tour dans la rue ?

On n’a pas toujours l’envie ou le temps de faire face à son passé.

Ici, dans ce train, Cécile et Philippe sont coincés, ils ne peuvent s’échapper et leurs pensées cheminent malgré eux, les anciens sentiments s’apaisent, de nouveaux font surface. La fin de ce roman est pleine d’une promesse qui m’a étonnée mais ravie.

Oh comme j’aime ces histoires où la vie passe, simplement mais où néanmoins tout peut basculer, ou pas… Un moment infime, oui ou non ? Je le fais ou pas ? Et notre vie entière qui change.

Merci monsieur Blondel pour cette belle histoire.

jean-phillipe-blondel

En lien avec l’auteur:

Saint-Maur en Poche 2013 : Rencontre avec Jean-Philippe Blondel

http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/dans-le-train-de-6h41-avec-jean-philippe-blondel

http://fr.feedbooks.com/interview/154/ce-qui-m-int%C3%A9resse-ce-sont-les-lieux-o%C3%B9-l-on-peut-s-abandonner-mentalement

http://www.biblioblog.fr/post/2007/02/23/452-interview-de-jean-philippe-blondel

http://www.franceinter.fr/emission-le-grand-entretien-jean-philippe-blondel (ce n’est pas pour ce livre mais c’est très agréable à écouter)

https://www.youtube.com/watch?v=Z09RUFIohT4 (idem)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s