Lola lit et regarde  »je l’aimais »

zabouZabou Breitman, je l’aime. Tendresse, sensibilité, sincérité, humour, naturel, spontanéité, franchise, bienveillance… c’est la meilleure amie idéale ! En plus, excellente actrice (Cuisines et dépendances, Le premier jour du reste de ta vie…) et réalisatrice talentueuse (Se souvenir des belles choses, No et moi…). Et pour finir, je la trouve ravissante (ce qui ne gâche rien).

Mais bon, ce n’est pas un article sur Zabou Breitmann mais sur l’excellent film ‘Je l’aimais’. Le joli bouquin d’Anna Gavalda qu’elle a merveilleusement adapté au cinéma en 2009. Un livre triste, une écriture simple juste pour décrire une histoire douloureuse, un livre qui parle de la vie aussi, de nous surtout, de ce que nous sommes capables de rater, par manque de courage ou par lâcheté. Un de ces livres qui remue, qui résonne en nous, et qu’à la fin, on referme lentement avec dans la tête une bousculade de questions.

gavaldagavaldafilm

Le film est réussi. L’ambiance est respectée, c’est triste mais pas plombant, douloureux mais pas tragique ; ça commence par le chagrin bouleversant de Chloé, son mari est parti, l’a abandonnée pour une autre, elle souffre, elle pleure, elle sanglote, son chagrin nous touche. Son beau-père l’emmène à la campagne avec ses deux petites filles pour tenter de la consoler, de l’apaiser. Au fil de la nuit, Pierre livre son secret. Une histoire d’amour, un adultère, un renoncement, un sacrifice. Pierre a aimé, passionnément mais il a été rattrapé par les convenances et n’a pas su choisir. Et 20 ans après, il regrette de ne pas avoir eu le courage.

Le film s’achève sur le chagrin de Pierre, inconsolable mais dans la maîtrise, parce qu’il ne peut blâmer personne d’autre que lui.

J’ai aimé le livre, j’ai aimé le film. Le couple que forme Daniel Auteuil (Pierre) et Marie-Josée Croze (Mathilde) est crédible, leur amour nous remplit, c’est beau les coups de foudre, surtout ceux des autres, c’est moins fatigant 🙂 On suit leur histoire d’amour, mais comme Pierre, à un moment, on ne sait plus ce qui est le mieux. Qu’est-ce qui est le moins douloureux ? Regretter ce que l’on a fait ou ce que l’on n’a pas fait ? Et on a tous une petite musique dans la tête, sur nos propres choix, les volontaires, les vrais et puis les autres, les hésitants, les douteux, les forcés, les non-choix, et ces décisions que la vie s’est chargée de prendre pour nous…

jelaimais2

Entretiens :

https://www.youtube.com/watch?v=5J3S_thXcO0

https://www.youtube.com/watch?v=43tBVk2wSKI

https://www.youtube.com/watch?v=dejQjnHBQAg + https://www.youtube.com/watch?v=JVcaxQ_ID20

Publicités

2 réflexions au sujet de « Lola lit et regarde  »je l’aimais » »

  1. Ce film est génial ! Tellement beau… Je me rappelle avoir déjà pleuré comme une nunuche en me disant que j’aimerais être aimée comme Pierre aime Mathilde, mais finalement, ce n’est pas si simple que ça x)
    Le livre autant que le film valent le détour !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s