Lola enquête sur la disparition du chocolat !

Si on devait vous enlever une petite douceur dans ce monde de brutes, ce serait quoi le pire ?

Moi, ce serait d’être privée de chocolat                                                                          MA VIE SANS CHOCOLAT                                                                                              Le pire truc des trucs les moins pires

Et bien horreur, malheur, ceci n’est pas de la science fiction !                                        La fève de cacao est menacée d’extinction d’ici 50 à 100 ans. Et moi dans 50 ans, je serai peut-être encore là, je n’aurai sans doute plus beaucoup de dents mais je pourrai encore le SUCER le chocolat !! 

C’est une info à prendre au sérieux, elle émane du Copal, l’Alliance des pays producteurs de cacao dont le secrétaire général Naga Coulibaly a récemment réuni des chercheurs à Abidjan pour évaluer la catastrophe, et les conclusions sont inquiétantes. Mais qui en veut à notre chocolat bien aimé ? Le problème c’est que le cacaoyer est victime de vieillissement, ce n’est pas une blague : par manque d’argent, les producteurs n’investissent pas dans de nouveaux plants, ils cultivent les vieux cacaoyers qui s’épuisent, sont moins productifs, ne résistent plus aux attaques des nombreux parasites et sont asphyxiés par le réchauffement climatique. Plus de la moitié du chocolat dans le monde provient des plantations de cacao du Ghana et de la Côte d’Ivoire et les chercheurs estiment qu’en 2050, il fera trop chaud en Afrique  pour la production de cacao. La production cette année a déjà baissé de 7% et ce n’est qu’un début !

Alors évidemment, un monde sans chocolat serait vraiment un monde sans douceur mais ce serait surtout une catastrophe pour les 20 millions d’agriculteurs que cette culture fait vivre à travers le monde (Afrique, Asie, Amérique du Sud).

La solution ?! Des sous !! Il faut de l’argent beaucoup, encore et toujours, pour lancer des programmes de recherche, développer de nouvelles espèces de cacaoyers plus résistantes aux parasites et à la chaleur, et permettre ainsi à notre descendance de goûter le plaisir intense de croquer dans un carré de chocolat.

Au fait, vous avez goûté la dernière merveille de Côte d’Or ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s