Lola lit « la délicatesse »

La délicatesse,
le mot est agréable en bouche, tout en équilibre. On a envie de le prononcer lentement, de le murmurer, le répéter pour s’en imprégner tant il est doux. Et puis, il augure de moments si appétissants.
Alors un livre dont le titre est « la délicatesse », ne pouvait que me tenter. En plus, la quatrième de couverture propose un court extrait dans lequel François dit de Nathalie alors qu’ils sont au café « le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse… » Moi, au café, je prends TOUJOURS un jus d’abricot. Alors en lisant ce passage, je me suis sentie comme « une effraction de la réalité » et ça m’a plu !

ladelicatesse

C’est un joli roman raffiné, subtil et « drôlement » construit : de temps en temps, entre deux chapitres, des infos insolites comme le podium du championnat du monde de puzzle de Minsk en 2008, les ingrédients nécessaires à la préparation du risotto aux asperges, un extrait de la posologie du Guronzan, le texte d’un sms… Ces fantaisies rendent la lecture vraiment agréable.

Et c’est encore une histoire d’amour !! (oui bon, je confesse un petit côté fleur bleue)

Lui, François + Elle, Nathalie

Ils se sont rencontrés, se sont plu, se sont aimés, se sont mariés, ils auraient pu avoir beaucoup d’enfants et vivre heureux mais malheureusement la mort s’en mêle et fauche François, un dimanche alors qu’il est sorti courir. Nathalie est anéantie. Elle s’enferme chez elle.
Charles, le patron de l’entreprise suédoise dans laquelle Nathalie occupe un très bon poste, la soutient pendant cette épreuve (il est secrètement fou amoureux d’elle). Lorsqu’enfin la toute jeune veuve retourne au travail, Charles est d’excellente humeur, non seulement Nathalie est revenue mais elle accepte de dîner avec lui. Il se met à y croire Charles.
Erreur ! C’est à Markus que la belle va donner le baiser tant convoité.
Markus ?? Markus !! Ce petit employé disgracieux !! La si jolie Nathalie !! A peine croyable, un remake de la Belle et la Bête. Même lui n’y croit pas.
Et pourtant…
Mais il va devoir s’accrocher le Markus, parce qu’elle n’est pas simple la Belle, et le chemin qui mène à son coeur est un vrai parcours du combattant, sinueux et semé d’embûches.

Hé bien, vous serez étonnés si je vous dis que cette histoire est tout en délicatesse.
L’écriture est simple, épurée, les phrases sont courtes, les descriptions réduites au minimum. Tout est fait pour nous simplifier la lecture, nous la rendre douce et poétique. Les personnages sont attachants, les situations un brin fantasques.

Et me croirez-vous si je vous dis que, la dernière page du livre achevée, un mot danse devant nos yeux. Lequel ?! DELICATESSE

« La délicatesse », j’ai rarement croisé un titre aussi exact que celui-là.

L’auteur, David Foenkinos et son frère stéphane, ont adapté le roman au cinéma avec Audrey Tautou dans le rôle de Nathalie, François Damiens dans celui de Markus et Pio MiamMiam Oups,pardon 😉 Marmaï, Pio Marmaï en François.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Lola lit « la délicatesse » »

  1. excellent film, j’ai aimé la façon dont ils donnaient des choses, les deux personnages, très différents les uns des autres, mais ils ont été la création d’une histoire pleine de changements dans leur propre vie, où heureusement triomphes, l’amour,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s