Razzia à la fnac

Il y en a qui ont l’eau à la bouche en passant devant la vitrine d’un pâtissier, pour d’autres c’est un magasin de chaussures ou de sacs à main qui les retient sur le trottoir, et il y en a même (au moins un) qui sont attirés par les produits de charcuterie (si, si, je vous jure, ça existe ! Chuuuut, mais Chéri, il faut l’attendre quand il s’arrête devant une charcuterie).

Moi, les vitrines qui me font rêver, ce sont celles des librairies. Elles ont un goût de paradis. J’aime aussi les papeteries, les carnets, les cahiers, les crayons, les feutres à pointe fine, les stylos décorés… C’est le bonheur les papeteries. Alors quand je rentre dans une librairie-papeterie, alors là, c’est le paradis du bonheur !!

Du coup, la fnac, c’est le seul supermarché où j’aime faire mes « courses », c’est ma pâtisserie à moi ! Je bave d’envie devant les rayons, je voudrais tout avoir. Quand je suis là-dedans, je rêve de tout acheter. Tous ces bouquins qui me tendent la main, tous ces films qui me font de l’oeil ! Je dois vraiment me faire violence pour ne pas vider mon codevi 🙂 Mais j’y vais quand même (et fuck le monde !) quand une envie irrépressible me prend.

Et aujourd’hui par exemple, j’ai frôlé la déprime vu le temps (à se mettre la tête dans le four), donc direction la fnac, antidote à la morosité où j’ai évidemment acheté quelques livres et quelques films :

Les livres :

« Où on va, papa » de Jean-Louis Fournier (2008)

« Charly 9 » de Jean Teulé  (2011)

« La femme au miroir » de Eric-Emmanuel Schmitt (2011)

« Le fils » de Michel Rostain (2011)

« Les années cerises » de Claudie Gallay (2011)

Je connais tous ces auteurs sauf Michel Rostain que je n’ai jamais lu, j’ai acheté ce livre juste parce que je suis tombée dessus, que j’étais en pleine frénésie acheteuse et que je n’avais acheté que des trucs connus ; une petite cerise sur le gâteau qui j’espère ne sera pas véreuse. J’ai aussi acheté IQ24 de Haruki Murakami le livre 1, ainsi que « la vie très privée de Mr Sim » de Jonathan Coe et la suite de « le mec de la tombe d’à côté » de Mazetti. Mais ceux-là, pour le moment, je les garde pour moi.

On passe aux films :

« Je l’aimais » tiré du magnifique roman éponyme de Gavalda, adapté en 2009 par (l’adorée) Zabou Breitman avec Daniel Auteuil et Marie-Josée Croze (je les aime tous)

« Copacabana » (2010) de Marc Fitoussi avec Isabelle Huppert, sa fille Lolita Chammah et Aure Atika. Connais pas, mais Isabelle Huppert me fascine.

« Le père de mes enfants » (2009) d’une inconnue avec des inconnus (pour moi)

« Avant l’aube » (2010) de Raphaël Jacoulot avec Jean-Pierre Bacri (pour moi ça suffit, si Bacri est là, je fonce, quitte à être déçue, m’en fous, je lui pardonne tout à cet affreux !)

Allez maintenant au boulot, il va falloir lire et regarder tout ça !! Houlala, j’en frémis (de plaisir) d’avance, j’ai hââââte !

Amis voyageurs, bon week-end et réjouissez-vous, mardi c’est férié 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s