Lola enquête sur la « nouvelle orthographe »

Bonjour, pour commencer je vous propose un petit jeu.                                                 Vous devez choisir l’orthographe correcte des mots proposés :

oignon ou ognon — nénufar ou nénuphar — trente-et-un ou trente et un — des après-midis ou des après-midi — évènement ou événement — je céderai ou je cèderai — un coût ou un cout — il parait ou il paraît — amoncellement ou amoncèlement — des matchs ou des matches — un week-end  ou un weekend — portemonnaie ou porte-monnaie — ambigüe ou ambiguë — je les ai laissés partir ou je les ai laissé partir — absous ou absout — chariot ou charriot — papèterie ou papeterie — douçâtre ou douceâtre.

Alors ?! Ah ah, pas facile, hein ?! Ça chauffe sous les cheveux !! Vous voulez savoir ?!

Eh bien bravo, vous avez tous gagné !

Depuis la grande réforme de 1990, tous ces mots sont correctement orthographiés 🙂

La tendance de cette réforme, qui portait sur  le trait d’union, le pluriel des noms composés, l’accent circonflexe, le participe passé des verbes pronominaux et diverses anomalies, était donc, vous l’avez compris, de simplifier l’orthographe en se débarrassant des accents superflus, des pluriels trop compliqués, en unifiant la graphie de certains mots, en supprimant certaines incohérences et en clarifiant des situations confuses, pour permettre aux enfants (et aux adultes aussi) d’appliquer les règles orthographiques plus facilement et peut-être leur donner envie d’écrire sans fautes, et contribuer ainsi au renforcement de la langue française !

Cela dit, depuis le XVIIème siècle, il y en a eu des réformes visant à simplifier l’orthographe. A partir de 1740, quand les philosophes entrent à l’Académie, plus du quart du vocabulaire est transformé et modernisé, par suppression de lettres inutiles (autheur > auteur), des consonnes muettes (adjouster > ajouter), remplacement du es interne (estre > être). En 1762, apparait l’accent grave et c’est en 1835 que l’Académie adopte définitivement la position de Voltaire sur le remplacement de oi par ai, et corrige les formes verbales j’estois, je feroi, je finirois

Les réformes du XXème siècle seront plus timides et quasiment sans effets (1901, 1935, 1977). La dernière, celle de 1990, ne déroge pas à la règle. L’emploi de la  nouvelle orthographe n’est pas imposé, juste recommandé et l’ancienne reste admise. Les enseignants, par contre, doivent enseigner ces nouvelles règles en classe mais apparemment ce n’est pas si facile étant donné que les éditeurs de manuels scolaires ne prennent pas en compte les rectifications.

Mais c’est vrai que c’est difficile, subitement d’écrire maitresse et plus maîtresse, alors que cette faute nous a coûté des points dans les dictées ! Et puis on n’a pas envie de lâcher sinon à quoi ça aura servi d’apprendre toutes ces règles par cœur, toutes ces exceptions, et les exceptions des exceptions 🙂 C’est gravé à jamais !!

Pourtant, au cours des siècles, on l’a vu, l’orthographe n’a cessé d’évoluer, et plus de la moitié des mots qui figuraient dans le premier dictionnaire de l’Académie en 1694, ne s’écrivent plus de la même manière.

Les réformes, il y en aura d’autres, ce n’est pas fini.

Surtout que le niveau d’orthographe des petits (et des plus grands) français ne cesse de baisser. Selon une étude, réalisée par la direction statistique du ministère sur les performances des élèves de CM2 à vingt ans d’intervalle 1987-2007, le nombre d’erreurs sur une même dictée est passé en moyenne de 10,7 en 1987 à 14,7 en 2007. Le pourcentage d’élèves qui faisaient plus de quinze erreurs était de 26 % en 1987, il est aujourd’hui de 46 %.

Les fautes d’orthographe, un vrai problème de société ! À tel point qu’un organisme privé vient de mettre en place une certification en orthographe, « la certification Voltaire » comme le toeic pour l’anglais.

Et au fait, vous vous souvenez de l’histoire des « zharicots » ? Un jour, on nous a dit qu’il fallait faire la liaison ?! Hé bien c’était une rumeur, rumeur colportée par L’Actu (n°8 du jeudi 3 septembre 1998, p.7), qui n’a pas jugé bon de publier de rectificatif ! même pas drôle 😦

Le journal en a parlé, voici la vidéo : http://videos.tf1.fr/jt-20h/la-reforme-de-l-orthographe-tres-peu-appliquee-6818080.html

Les nouvelles règles de 1990 sont ici : http://www.academie-francaise.fr/langue/orthographe/introduction.html#introduction

Des renseignements sur la certification Voltaire ? Par là : http://www.certification-voltaire.fr/certification-voltaire.html

Publicités

2 réflexions au sujet de « Lola enquête sur la « nouvelle orthographe » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s